La fête des mères

 "Par les yeux de sa maman on découvre la dimension de l'amour" Le petit livre de la maman - Jean Gastaldi

Face à la crise sanitaire covid-19, nouvelle fonctionnement pour les fleuristes: en livraison ou en retrait magasin, on peut faire plaisir à notre petite maman en étant en sécurité. 

Face à la crise sanitaire covid-19, beaucoup de fleuriste ont changé de mode de fonctionnement: en livraison ou en retrait magasin, on peut faire plaisir à notre petite maman en étant en sécurité. 

Et en écrivant, je me suis posée la question: pourquoi offre-t-on des fleurs pour la fête des mères? 

Revenons à l'origine de la fête des mères.

On M la petite histoire:

Aux Etats-Unis d'Amérique, Julia Ward Howe est une militante abolitionniste et poétesse américaine, rendue célèbre par son texte de The Battle Hymn of the Republic, lança en 1870 une campagne en faveur de droits de la femme. 

Cette campagne prend forme à partir de 1907 grâce à Anna Jarvis qui milite pour la création de la fête des mères aux USA au niveau national, après la mort de sa mère en 1906, elle offrit un œillet à toutes les mères présentes dans l'église. 

Depuis 1914, le "Mother's day" (la fête des mères) est celébré officiellement le 2ème dimanche du moi de mai, tous les ans, proclamé par président Woodrow Wilson et pour ajouter l'information la fête des belle-mères le quatrième dimanche d'Octobre... (à creuser!)

Le 10 juin 1906, on célèbre la première fête des mère en France, commençant par l'Isère. Mais la loi sur la "journée nationale des mères" a été adoptée sous la présidence de Vincent Auriol, le 24 mai 1950.

Introduit aux Pays-Bas par une société royale de la floriculture et de l'horticulture en 1924, cette fête devient officielle en 1928 après une campagne de dons de fleurs (essentiellement des tulipes) 

Au tout début, les Matronalia sont célébrées le 1er mars (qui était le premier jour du printemps chez les Romains), et sont considérées aujourd'hui comme la « fête des mères latine » ; elles célébraient la naissance de Rome, le Printemps, les enfants et les mères. Les matrones recevaient des cadeaux et de l'argent de leurs maris puis elles se rendaient au temple de Junon, la tête couronnée de fleurs et en offraient à la déesse. Tandis que les grecs fêtaient Rhéa, mère de tous les dieux. 

Avec le christianisme, les fêtes païennes ont été oubliées et Marie, mère de Jésus, devint la figure emblématique de la mère. Cette fête fut plus tard élargie à toutes les mères. Les pauvres domestiques vivaient souvent loin de leurs parents, chez leurs riches maîtres. À cette occasion, ils étaient autorisés à cueillir des fleurs dans les champs de leur maître avant de rentrer chez eux.

Et voilà donc, j'ai la réponse à ma question. 

Bonne fête à toutes les mamans et aux futures mamans.